Site officiel de SM le Roi-Père Norodom Sihanouk du Cambodge
Visiteurs : 8758908
BIOGRAPHIE
DE SA MAJESTÉ LE ROI-PÈRE
NORODOM SIHANOUK
King-Father Né à Phnom Penh (Cambodge) 31 Octobre 1922, le Prince Norodom Sihanouk est le fils unique de SAR le Prince Norodom Suramarit et de SAR la Princesse Sisowath Kossomak Nearirath Serey Vatthana. Du côté maternel, Il est le petit-fils de SM le Roi Monivong et du côté paternel, l’arrière petit-fils de SM le Roi Norodom.

Le Prince Sihanouk fait Ses études primaires à l'Ecole Primaire François Baudoin de Phnom Penh, puis Ses études secondaires au Lycée français Chasseloup-Laubat, à Saïgon (Sud-Vietnam).

En Avril 1941, à la mort de SM le Roi Monivong, le jeune Prince Norodom Sihanouk, qui a alors 18 ans, est élu Roi du Cambodge par le Conseil de la Couronne, à Phnom Penh.
BIOGRAPHIE RÉSUMÉE

1946 et 1948 : Etudes supérieures à l'Ecole d'Application de la Cavalerie et de l'Armée Blindée à SAUMUR (France).

1952-1953 : NORODOM SIHANOUK revendique, puis obtient de la France l'Indépendance totale du Cambodge .

Avril 1955
: NORODOM SIHANOUK abdique en faveur de son Père, S.M. NORODOM SURAMARIT. Le Roi SURAMARIT octroie à NORODOM SIHANOUK le rang de "SAMDECH" et le titre de "UPAYUVAREACH du CAMBODGE ".

NORODOM SIHANOUK fonde le SANGKUM REASTR NIYUM (S.R.N.) (appellation en français: Communauté Socialiste Populaire). Le S.R.N. remporte une grande victoire (82% des suffrages populaires) aux élections législatives. NORODOM SIHANOUK devient Premier Ministre et, à la tête du peuple cambodgien, travaille pour le Développement général du Cambodge, dans tous les domaines de son édification nationale.

NORODOM SIHANOUK participe à la lère Conférence au Sommet Afro-Asiatique de BANDUNG et y proclame la neutralité du Cambodge .

1956: A Brioni ( RSF de Yougoslavie ), NORODOM SIHANOUK signe avec le Président JOSIP BROZ TITO, et cela après le Président du Gamal Abdel NASSER ( République Arabe Unie), le Président SOEKARNO (Indonésie) et de Premier Ministre Jawaharlal NEHRU (Inde ), la Charte du Mouvement des Pays Non-Alignés. Il devient ainsi le 5ème Co-Fondateur de ce Mouvement.

1960: A la mort de S.M. le Roi SURAMARIT , NORODOM SIHANOUK est élu, à l'unanimité des Membres du Parlement Khmer, Chef de l'Etat du Cambodge. Il continue, à la tête du peuple cambodgien, son travail d'édification nationale.

1961 : NORODOM SIHANOUK participe à la 1ère Conférence au Sommet des Pays non-alignés, à Belgrade (Yougoslavie ).

18 Mars 1970
: NORODOM SIHANOUK en visite officielle en URSS, est victime d'un Coup d'Etat à Phnom Penh, un Putsch militaire dont les chefs de file sont LON NOL et SIRIK MATAK. La "République Khmère" de Lon Nol sera proclamée le 9 Octobre 1970.

23 Mars 1970 : NORODOM SIHANOUK devient Président de la Résistance Cambodgienne (F.U.N.C = Front Uni National du Cambodge ). En Avril 1970, à Canton ( R.P de Chine ), il est l'initiateur de la Conférence au Sommet des Peuples Indochinois, à laquelle prennent part les dirigeants du Cambodge (F.U.N.C ), de la R.D du Vietnam (S.E. le Premier Ministre Pham Van Dong ), du Front National de Libération du Sud-Vietnam (S.E. le Président Nguyen Huu Tho ) et du Neo Lao Haksat ( S.A. le Président Souphanouvong).

17 Avril 1975
: L'Armée Populaire de Libération Nationale du F.U.N.C. remporte, au Cambodge , une victoire totale. L'Etat du "KAMPUCHEA DEMOCRATIQUE " est fondé. NORODOM SIHANOUK en devient le Président. Mais, un an plus tard (en Avril 1976), il démissionne volontairement de ses fonctions de Chef de l'Etat du Kampuchea Démocratique.

1982 : Norodom Sihanouk redevient Président du Kampuchea Démocratique.

1982 1990
: Norodom Sihanouk est, en même temps, Chef de la R.N.C. (Résistance Nationale du Cambodge ).

17 Juillet 1991 : NORODOM SIHANOUK quitte la Présidence du Kampuchea Démocratique et de la R.N.C. pour se placer au dessus des factions et partis politiques Cambodgiens. Il est élu, à l'unanimité des 11 autres membres du CONSEIL NATIONAL SUPREME DU CAMBODGE, Président (neutre) de ce Conseil, lequel comprend la Partie de S.E. HUN SEN (Gouvernement de l'Etat du Cambodge, Phnom Penh) et la Partie GNC (Gouvernement National du Cambodge, Résistance ), le GNC étant une Coalition tripartite (F.N.L.P.K. de S.E. SON SANN, P.K.D. de S.E. KHIEU SAMPHAN et F.U.N.C.I.N.P.E.C. de S.A.R. NORODOM RANARIDDH) .

24 Juin 1991
: NORODOM SIHANOUK obtient des Leaders des 4 factions cambodgiennes qui font partie du CNS ( Conseil National Suprême) du Cambodge que soient acceptés et declarés solennellement un cessez-le-feu illimité dans le temps et dans l'espace au Cambodge et la cessation de réception par les quatre armées cambodgiennes des aides militaires (armes, etc...) de Pays étrangers.
PHNOM PENH est choisi par le C.N.S. sous la présidence de NORODOM SIHANOUK comme siège (officiel et permanent) du C.N.S. et de son Secrétariat.

14 Novembre 1991 : Retour triomphal de NORODOM SIHANOUK à Phnom Penh.

Après son retour, le gouvernement de l'Etat du Cambodge dont le Premier Ministre est S.E. Hun Sen et le Parti Pracheachon du Cambodge présidé par S.E. Chea Sim, le F.N.L.P.K. présidé par S.E. Son Sann, le F.U.N.C.I.N.P.E.C. présidé par S.A.R. Norodom Ranariddh et la P.K.D. présidé par S.E. Khieu Samphan, respectivement déclarent officiellement et par écrit que NORODOM SIHANOUK n'a jamais cessé d'être le Chef légal et légitime de l'Etat du Cambodge tout entier. Par conséquent, NORODOM SIHANOUK garde officiellement le titre de Chef de l'Etat du Cambodge (tout entier), et cela jusqu'aux élections presidentielles de 1993, au Cambodge.

22 Mai 1993
: NORODOM SIHANOUK, Chef de l'Etat et Président du Conseil National Suprême, déclare soutenir totalement les Elections générales (organisées et supervisées par L'APRONUC) qui déroulent du 23 au 28 Mai 1993.

La nouvelle Assemblée Constituante issue de ces élections adopte à l'unanimité de ses membres une Résolution (14 Juin 1993) réhabilitant complétement NORODOM SIHANOUK victime du Putsch anti-constitutionnel du 18 Mars 1970 et octroyant les pleins pouvoirs à NORODOM SIHANOUK en sa qualité de Chef de l'Etat du Cambodge.

24 Septembre 1993
: NORODOM SIHANOUK promulgue solennellement la nouvelle Constitution du Cambodge, oeuvre de l'Assemblée Constituante. Le Cambodge devient une Démocratie libérale avancée et une Monarchie constitutionnelle dont le Roi règne mais ne gouverne pas. NORODOM SIHANOUK, avec le soutien de l'Assemblée Nationale et du Gouvernement, est élu par le Conseil de la Couronne, à l'unanimité de ses membres, Roi et Chef d'Etat à vie du Cambodge.

6 Octobre 2004 : De Beijing (R.P. de Chine) où il était soigné, SM le Roi Norodom Sihanouk annonce sa retraite. Le 14 Octobre 2004, le Conseil de la Couronne se réunit et élit à l'unanimité de ses membres SAR Samdech Preah Boromneath Norodom Sihamoni, comme le nouveau Roi du Cambodge.

L'Assemblée Nationale du Cambodge accorde à Norodom Sihanouk le titre officiel de Sa Majesté le Roi-Père - Preah Karuna Preah Moha Virak Ksatr Preah Vorakreach Beida Cheat Khmer - avec les mêmes privilèges et la même immunité que lorsqu'il était souverain régnant.